Fédération des Sgen-CFDT
   Pour la revalorisation immédiate du régime indemnitaire des conservateurs de bibliothèques
    
 
 

 


 
 

Les représentants des personnels siégeant à la CAPN des conservateurs de bibliothèques n’ont eu de cesse au cours des dernières années d’attirer l’attention de l’administration sur la situation aberrante du régime indemnitaire des conservateurs.

Depuis 1998, aucune revalorisation de leur indemnité spéciale n’a été mise en œuvre : c’est une situation inédite au sein des corps BIATSS. Cette prime, exclusive de toute autre indemnité, n’a pas évolué d’un centime alors même que le point d’indice est gelé depuis 2010 et que l’indice INSEE des prix à la consommation a lui progressé de plus de 25 %. Dans le même temps, l’IAT, l'IFTS et la PPRS ont été régulièrement revalorisées au bénéfice de l'ensemble des autres corps.

En 17 ans, nous avons donc assisté à un véritable appauvrissement de l’ensemble du corps. C'est une situation aussi injuste qu'injustifiée, qui manifeste un manque total de reconnaissance envers des professionnels qui n'ont en rien démérité. Face à cette situation, certains établissements ont décidé, de leur propre initiative, de faire évoluer le régime indemnitaire des conservateurs en étendant l’application de la PFR au-delà de la seule filière de l’AENES et en s’affranchissant ainsi des textes réglementaires et des taux maximums définis par arrêté. La DGRH, parfaitement informée de ces pratiques, a laissé s'installer un système inéquitable, opaque et générateur de disparités grandissantes entre les établissements et les agents.
Le Sgen-CFDT exige une revalorisation immédiate de l’indemnité spéciale des conservateurs par la publication d'un nouvel arrêté fixant de nouveaux montants à même de rattraper le retard accumulé.
La généralisation programmée d'ici 2017 du RIFSEEP ne saurait justifier un report supplémentaire, nous gardons en mémoire les promesses jamais tenues d'une revalorisation découlant de la généralisation de la PFR. Le moment venu, le Sgen-CFDT discutera de manière constructive de ce nouveau dispositif indemnitaire pour autant que sa mise en œuvre respecte les principes d'équité et de transparence.

 

  Signer la pétition 
    Total des signatures à la date = 354
Prénom: La saisie est obligatoire.Le nombre maxi # est dépassé. Nom: La saisie est obligatoire.Le nombre maxi # est dépassé.
Statut: La saisie est obligatoire. La saisie est obligatoire.
Information collectée uniquement à des fins de statistiques.
Etablissement: . La saisie est obligatoire.Le nombre maxi # est dépassé.
Email: La saisie est obligatoire.Format invalide .Le nombre maxi # est dépassé.
Vous devez saisir une adresse existante pour valider votre signature.